vendredi 17 janvier 2014

La plisseuse

Après avoir brodé des smocks pour nos filles il y a environ 25 ans, ce virus m'a repris avec l'arrivée de nos petites filles. Le travail le plus fastidieux est le plissage, et je me suis intéressée aux plisseuses sur internet.
La surprise est arrivée le jour de la fête des mères: Papapou, avec l'aide de ses filles, m'en avait commandé une!




Il ne me reste donc que la partie agréable des smocks: la broderie.

 Cet hiver j'ai décliné l'écossais sur plusieurs tons.


Kaki, saumon et bleu ciel pour Zoé


Rouge et bleu marine pour Louise

Babou

Bordeau, bleu marine, beige et une pointe de moutarde pour Jeanne

6 commentaires:

  1. Et attend que la nouvelle collection été Bonp...t sorte! Tu pourras faire de nouveau chauffer la machine!

    RépondreSupprimer
  2. Et oui, il y en a qui ne perde pas le nord :-). Ne range surtout pas ta machine. C'est superbe et c 'est quelque chose que je ne connais pas et qui est pourtant bien tentant. Le travail de broderie doit représenter énormément de boulot ? L'harmonie des couleurs est sympa pour l'hiver. J'imagine cela très bien avec du liberty....n'est ce pas Gaëlle. Bravo Babou

    RépondreSupprimer
  3. je raffole des smocks ! mais chez moi c'est peine perdue .... on se demande bien pourquoi .
    Pourtant je prendrais bien un cours un de ces jours, histoire de me tenir prète pour mes éventuelles futures petites filles ;-) ( ou moi ... comment j'ai passé l'âge? )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le cours, c'est quand tu veux! un simple coup de fil suffit.

      Supprimer
  4. trop, trop joli ...!! mais quel talent !! et je reconnais bien Papapou dans cette délicate attention !!

    RépondreSupprimer